CITY PROGRESS : logistique urbaine innovante et durable

Avis d'expert

Frédéric Fournier, CEO de CITYPROGRESS
Publié le :
Mis à jour le :

Depuis plus de 20 ans, Frédéric FOURNIER imagine et conçoit les véhicules pour ses clients, véhicules industriels, agricoles, TP mais aussi véhicules électriques à usage professionnel par exemple.

A partir de 2016, Frédéric FOURNIER a souhaité valoriser son expérience au service d’un projet personnel et apporter également sa contribution à la protection de l’environnement.
Rapidement c’est le secteur de la mobilité qui a retenu son attention dans la mesure où il peut mettre en avant une vraie expertise.

Après une première étude d’opportunité ciblant le transport de personnes, c’est finalement le transport de marchandises en pleine mutation qu’il a souhaité investir.

Dés 2016 avec le concours de Bruno DURAND du CERELUEC de l’Université de NANTES, il détecte de vraies opportunités à saisir dans l’activité de la logistique urbaine du dernier KM.

Besoin de mobilité

Dans le cadre de la gestion des villes il s’agit de remettre en perspective les enjeux de cohérence entre urbanisme et mobilités sur un territoire urbain de plus en plus étalé prenant en compte le renouvellement urbain mais également les nouvelles urbanisations.
Cette mobilité doit être portée par des réseaux à fort rendement, intégrant des pôles d’échanges dans une approche multimodale privilégiant le mode de transport le plus pertinent en fonction du contexte, péri-urbain, urbain et hyper-centre.

La logistique urbaine est une composante forte de la mobilité dans les villes. Chaque jour, ce sont plusieurs milliers de livraisons qui sont effectuées à l’échelle des territoires urbains.
La demande est croissante avec +5 % de livraisons en moyenne par an. A cela s’ajoute la croissance impressionnante de l’activité colis/ express liée au e-commerce, le nombre de colis livrés devant tripler d’ici à 2025.

Ainsi, comme pour les déplacements de personnes, la mobilité des biens doit être facilitée pour maintenir l’attractivité économique et pour réduire son impact sur la congestion et sur l’environnement. Elle doit être prise en compte en amont des projets urbains et économiques.

Logistique urbaine face aux nouveaux défis

Le transport des marchandises en ville représente un enjeu croissant en terme économique, environnemental, sociétal et sur le plan de l’urbanisme.

La logistique urbaine est confrontée aujourd’hui à plusieurs défis majeurs :

  • plateformes logistiques de plus en plus éloignées des centre villes
  • augmentation très importante du volume des livraisons destinées aux professionnels et aux particuliers
  • nouveaux modes de consommation, achats e-commerce, restauration …
  • multiplication des véhicules dédiés à la logistique impactant la pollution du centre-ville (30 %)
  • marges des opérateurs se réduisant et fragilisant les entreprises
  • nette hausse des accidents impactant les opérateurs et les passants
  • livreurs sous pression constante
  • métier de livreur peu valorisé …

Aujourd’hui dans l’organisation de la logistique urbaine on reste toujours dans une logique du « toujours plus et toujours plus vite » : plus d’infrastructures dans les centres urbains, toujours plus de rupture de charge, toujours plus de véhicules …

Le résultat de cette fuite en avant est sans appel :

  • forte augmentation des niveaux de pollution
  • augmentation des coûts logistiques ( surcoût des derniers cents mètres )
  • multiplication des accidents, opérateurs mais aussi de plus en plus des piétons, des cyclistes

Face à ce constat, pour continuer à se développer, la ville doit progresser vers de nouvelles solutions plus responsables vis-à-vis de l’environnement et des usagers du centre-ville.

Il est temps de passer d’une logistique subie à une logistique acceptée et au service des usagers du centre-ville.

 

L’action des villes

Les villes doivent veiller à pérenniser l’approvisionnement des marchandises et à garantir l’efficacité d’une logistique urbaine de proximité dans un centre-ville apaisé. A ce titre, les niveaux de pollution doivent être diminués et la circulation fluidifiée pour assurer la mobilité des usagers du centre-ville. C’est pourquoi les métropoles se sont toutes engagées dans des projets ambitieux visant à mieux organiser la logistique urbaine sur leurs territoires :

  • réduire le nombre de véhicules et favoriser les véhicules capacitaires
  • limiter le déplacement des véhicules de livraison dans le centre-ville
  • privilégier les véhicules non polluants, électriques GNV et Bio éthanol, hydrogène
  • étendre les horaires de livraison
  • développer une politique ambitieuse sur une meilleure utilisation des places de stationnement et de livraison (jour/ nuit)
  • favoriser la logistique mutualisée en mode multi chargeurs

La solution CITYPROGRESS

CITYPROGRESS propose une organisation logistique urbaine innovante des flux de marchandises destinées prioritairement aux professionnels du centre-ville avec une utilisation raisonnée de moyens mobiles ciblés et sans avoir recours à des infrastructures en centre-ville.

CITYPROGRESS cible la livraison des marchandises colisées sur palette et Rolls. L’enjeu est de faire progresser la logistique vers de nouvelles pratiques plus durables, dans le respect de la sécurité des personnes en garantissant aux transporteurs une meilleure rentabilité .

CITYPROGRESS propose une logistique multimodale qui sépare les fonctions :

  • transport massifié entre les plateformes et le centre-ville : utilisation d’un poids lourd routier non polluant
  • distribution en centre-ville : utilisation d’un véhicule spécifique à propulsion électrique

La solution CITYPROGRESS vise quatre objectifs :

  • réduire les émissions de GES et plus largement les pollutions en centre ville
  • améliorer le niveau de sécurité pour les opérateurs et les passants
  • augmenter la performance en agissant sur le temps de livraison
  • favoriser le développement de logistique mutualisée en mode multi chargeurs

A travers son concept de l’entrepôt mobile CITYPROGRESS introduit deux innovations majeures :

  • innovation d’organisation – différenciation par les coûts
  • innovation de moyens – différenciation par les performances

CITYPROGRESS sépare la fonction livraison de la fonction transport. Il introduit une nouvelle logistique avec des fréquences d’apports adaptées aux demandes. Le poids lourd d’une longueur maximum de 12 M transporte les marchandises (12 palettes 800 x 1200 pour une charge utile maximum de 17  T ) depuis les plateformes logistiques distantes, et se stationne en limite du périmètre de livraison où il remplit alors la fonction de stockage temporaire pour laquelle il bénéficie d’une plage horaire plus étendue (sur autorisation municipale) que dans le centre-ville.

Le véhicule de livraison récupère les marchandises (2 palettes Europe pour une charge utile de 700 Kg au maximum) , les transporte sur le périmètre du centre-ville (rayon d’action 800 M) et les dépose au plus près du lieu de livraison final. L’ensemble des fonctions rupture de charge, transport et mis à terre sont directement intégrés au véhicule et évite d’avoir recours à d’autres moyens extérieurs (hayon élévateurs, gerbeur, grues …)

CITYPROGRESS permet de lever l’obstacle majeur de logistique urbaine des marchandises en limitant le nombre de véhicules utilisés par rapport aux pratiques actuelles qui multiplient l’utilisation de VUL et de poids lourds, dont les chargements ne sont pas optimisés,  qui doivent se déplacer et stationner dans le centre –ville, lieu où les capacités de circulation et d’aires de livraison sont limitées

NEWSLETTER SPRINTPROJECT

S'inscrire à la Newsletter

L'innovation, de la réflexion à la mise en oeuvre

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à contact@sprint-project.com

Une question ?
Un avis ?