Blog > Startup > Les innovations de RedE Scooter pour la logistique en 2019

Les innovations de RedE Scooter pour la logistique en 2019

Article publié le 25 février 2019 par SprintProject

Vous ne pouvez pas être passé à côté de RedE, la startup qui conçoit et commercialise des scooters électriques pour les professionnels de la livraison. Depuis le lancement de l’aventure en 2015, les deux co-fondateurs ont fait du chemin. Alors que 2019 s’annonce d’ores-et déjà comme une année charnière pour la jeune entreprise, nous avons proposé à Valentin DILLENSCHNEIDER de faire un point sur l’évolution de RedE et sur leurs projets à venir.

Un scooter électrique

La genèse de RedE commence en 2014 alors que Valentin DILLENSCHNEIDER et Etienne MAO, anciens camarades d’école, décident après un séjour en Chine de créer un scooter électrique adapté aux métiers de la livraison. Valentin DILLENSCHNEIDER nous explique : « Notre souhait était de proposer un produit permettant aux entreprises d’entrer dans une transition énergétique avec un scooter 100% éco-responsable». Deux ans de Recherche et Développement seront nécessaires pour concevoir un produit adapté aux spécificités et contraintes de la livraison professionnelle.

En avril 2017, les premiers scooters électriques RedE sont commercialisés auprès d’enseignes nationales de Food Tech telles que Pizza Hut, Sushi Shop ainsi qu’auprès de prestataires de livraison en 1h pour Amazon, Fnac ou encore Cdiscount ainsi que de collectivités.

A ce jour, 500 scooters RedE ont été commercialisés en France, mais également en Belgique, en Angleterre. Un développement qui hisse RedE à la première marche des scooters électriques à deux-roues destinés aux professionnels de la livraison. Une belle récompense pour la jeune entreprise.

L’avènement du scooter trois roues électrique

Après ce démarrage en trombe, Valentin DILLENSCHNEIDER nous confie travailler depuis quelques temps sur de nouveaux projets : « Avec notre expertise sur le deux-roues nous avions envie d’élargir notre offre et proposer un produit novateur qui révolutionne le monde de la supply chain et la logistique urbaine. Le scooter trois roues dédié à la livraison est l’évolution naturelle de notre premier scooter ».

Toujours destiné aux métiers de la livraison, ce scooter trois roues ambitionne de remplacer la camionnette en milieu urbain en apportant une solution écologique et économique. En effet, aujourd’hui plus de 80% des tournées en milieu urbain emportent moins d’un 1m3 de marchandises. Ces tournées non optimisées occasionnent des problèmes de rentabilité et une pollution importante auxquels le nouveau scooter trois roues de RedE apporte une réelle solution.

En se positionnant à la frontière entre le scooter, le vélo cargo et la camionnette, le scooter électrique trois roues de RedE se veut fonctionnel : « Nous avons travaillé ce produit afin qu’il réponde à toutes les contraintes actuelles de la livraison urbaine : mobile, rapide, écologique et rentable ». En effet, ce scooter trois roues d’une autonomie de 250 km minimum est muni d’une top boxe amovible proposant un gros emport, une prouesse technique menée pour la startup et qui fait l’objet de brevet technique.

Software et top boxe personnalisable

Mais la création d’un produit innovant ne pouvait pas se limiter à la création d’un nouveau scooter électrique. L’équipe de RedE va équiper ses nouveaux trois roues de nombreuses options pour améliorer ses services : « ce scooter électrique trois roues sera ultra-connecté. Nous y intégrerons un software qui permettra un échange d’informations en temps réel entre le livreur, le dispatcheur et le scooter. Le dispatcheur aura ainsi la possibilité de suivre en temps réel la localisation, l’autonomie des scooters et leurs éventuelles pannes lui permettant ainsi de piloter au mieux ses tournées. Le livreur quant à lui aura accès à un système de mapping afin d’effectuer au mieux ses livraisons et suivre l’autonomie de son scooter »

Lors d’une apparition remarquée au CES de Las Vegas, RedE a présenté en exclusivité mondiale son scooter trois roues. L’heure est désormais aux tests. L’équipe définit actuellement son protocole d’essais qui se déroulera dans les prochains mois auprès de grands comptes comme Cdiscount, Chronopost et UPS.

Une levée de fonds est également prévue pour 2019, en parallèle du dépôt de brevet et l’ouverture prochaine de bureaux à l’étranger.

Pour finir, la commercialisation du trois roues est prévue pour 2020, mais les précommandes sont déjà ouvertes pour les plus impatients.

Une belle année 2019 qui s’annonce pour Valentin DILLENSCHNEIDER, Etienne MAO et son équipe. De quoi suivre de près l’évolution de la startup dans les mois qui viennent.